Quel synthétiseur vintage pour débuter ?

Synthé

L’année 1960 est celle qui a vu naître le synthétiseur vintage ou synthétiseur analogique. Il utilise la tension électrique et un oscilloscope, pour créer des sons originaux. Relégué en arrière-plan à cause de la création du synthé numérique, il refait aujourd’hui son come-back. Si vous êtes débutant et voulez entrer dans la légende avec un synthé vintage, ce sujet devrait vous intéresser.

Bien choisir son synthétiseur quand on débute

Si vous voulez acheter votre premier synthétiseur vintage, il est recommandé de vous baser sur un certain nombre de critères. Ceux-ci vous permettront de vous familiariser avec votre nouvel instrument, faciliter la prise en main et vous donner à cœur joie à votre passion. Ces critères sont :

  • L’écran : préférez un tactile.
  • La connectivité : USB, Line, MIDI (in/out), micro, casque…
  • Le clavier : 37 touches feront largement l’affaire pour un débutant.
  • Les fonctionnalités : les effets, les oscillateurs, le vocodeur, l’arpégiateur, etc.
  • Le synthétiseur analogique virtuel : qui est un logiciel pour PC.

Pourquoi choisir un synthétiseur vintage ?

Fatigué de produire en tout temps les mêmes sons à partir d’instruments de musique virtuels ? Cherchez-vous des tonalités ou mélodies un peu moins usuelles ? Le synthé vintage est fait pour vous. Par ailleurs, si vous ne parvenez pas à donner de la vie à vos compositions, comme le font vos artistes préférés, vous devrez, sans trop de mal y arriver avec un synthétiseur analogique.

Vous obtiendrez cette qualité de son, ce volume, cette énergie que vous admirez tant chez eux. Le côté vintage vous offre une puissance sonore particulière et une large gamme de fonctions. Vous connaissez le groupe Pink Floyd, Lake and Palmer, sans oublier Jean-Michel Jarre ? Eh bien, ces légendes ont participé à populariser cet instrument.

500 € ! C’est approximativement le montant qu’il vous faudra pour vous procurer ce bijou. Avec ce budget, vous trouverez un synthé vintage en bon état de marche. Vous en trouverez sans doute de moins chers, si vous faites de bonnes recherches. L’inconvénient dans ces cas, c’est que vous pouvez acquérir un matériel défectueux dont le coût des réparations risque d’être onéreux. Il est donc recommandé de vous procurer votre matériel chez un expert.

Synthé

Synthétiseur analogique vintage monophonique ou synthé polyphonique : lequel choisir ?

Tout dépend de vous, de l’usage que vous voulez faire de votre matériel. Pour des sons de basses, des bruitages comme ceux des vieux films fictionnels, optez pour un synthétiseur analogique vintage monophonique. Il ne peut jouer qu’une seule note à la fois. Par contre, si vous voulez produire quelque chose de meilleur, des accords complexes, des effets spéciaux dignes du nom, il vous faudra plus que cela. Un synthé polyphonique par exemple.

Les 3 meilleurs synthétiseurs pour débutant

En fonction des différentes informations données tout le long de l’article, voici une sélection de trois synthétiseurs vintage, les meilleurs du moment :

  • Moog Grandmother
  • Behringer DeepMind 12
  • Behringer Odissey

Par ailleurs, il y a certaines marques phares comme : Korg, Novation, Sequential, Clavia Nord, Teenage Engineering, etc. qui font partie des références en ce qui concerne les synthétiseurs vintage. Vous trouverez certainement votre coup de cœur parmi ces trois-là, que vous soyez un débutant ou un professionnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*