Pistolet à air comprimé : Qu’en dit la loi ?

Pistolet

Dans la grande famille des armes à air comprimé, on retrouve les pistolets, les revolvers, les carabines et les fusils. Les deux premiers équipements, dans leur version air comprimé et CO2, sont des armes à canon court et les deux derniers, à canon long. La loi prévoit une réglementation pour chacun d’eux, afin d’assurer la protection de ses citoyens.

La réglementation sur les pistolets et les revolvers

En vertu de la loi du 6 septembre 2013, les pistolets et les revolvers font désormais partie de la catégorie D des armes à feu. Bien avant que cette nouvelle réglementation ne soit votée, toutes les armes à feu étaient cataloguées de 1 à 8. Cette fois-ci, ce sont plutôt leurs spécificités techniques et leur puissance qui sont prises en compte.

La loi considère les pistolets et les revolvers, qu’ils soient à air comprimé ou à plomb CO2 comme des armes pas très dangereuses. Leur puissance est inférieure à 20 joules et leur calibre est toujours compris entre 4,5 et 5,5 millimètres. Elles sont uniquement vendues aux personnes majeures, et celles-ci peuvent les acquérir en vente libre. Les accessoires et les munitions requises pour l’usage de telles armes à air comprimé le sont aussi. 

Pistolet

La réglementation sur les carabines et les fusils

Les carabines et les fusils sont aussi des armes à air comprimé, mais elles sont beaucoup plus puissantes que les armes précédentes. Comme on peut bien s’en douter, leur puissance dépasse 20 joules, et certaines d’entre elles fonctionnent même avec 50 joules et plus. Elles font partie de la catégorie C et pour les avoir avec soi, il faut posséder une licence de tir. À défaut de la licence de tir, un permis de chasse est exigé.

Par ailleurs, les carabines et les fusils doivent être déclarés auprès de la préfecture de votre localité. Vous devez obligatoirement avoir 18 ans avant de penser à leur acquisition. Votre âge, votre casier judiciaire et votre état de santé sont considérés au moment de leur acquisition.  D’ailleurs, une autorisation préfectorale est requise avant qu’elles ne vous soient cédées. 

Les règles générales édictées pour toutes les armes à feu

Que vous ayez en votre possession une arme de catégorie C ou D, il est interdit de la porter sur soi dans un lieu public. Raison pour laquelle, en France, les permis de port d’arme ne sont pas délivrés. Si vous devez garder sur vous votre pistolet, votre revolver, votre carabine ou votre fusil, c’est que vous êtes en train de vous rendre sur un champ de tir. Il doit en être de même lorsque vous vous dirigez vers un endroit privé ou sur un domaine de chasse. Dans tous les cas, l’arme doit être minutieusement enfermée dans une mallette de transport. Cette dernière doit être verrouillée. Veillez aussi à ce que ladite arme ne soit pas chargée.  À la maison, gardez toujours les munitions très loin du pistolet. En prenant toutes ces précautions, vous éviterez d’être tenu responsable d’une utilisation dangereuse due à un défaut de stockage.

Avant d’être détenteur d’une arme à feu de catégorie C ou D, il urge que vous preniez toutes les mesures pour être en règle vis-à-vis de la loi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*